background img

Travaux : 8 conseils pour alléger les frais

4 ans ago written by

Effectuer des travaux, quelle que soit leur ampleur, a quelque chose de stressant, notamment lorsqu’on pense au prix que cela va coûter. Certains en arrivent même à renoncer dès qu’ils voient que la facture est trop salée. Mais saviez-vous qu’il était toujours possible d’alléger un devis ou de négocier les prix ? On vous dit comment, à travers huit astuces.

1. Faire chiffrer ses travaux

Il est primordial d’établir un devis pour les travaux que vous prévoyez, mais pas qu’un seul. Pour être sûr d’opter pour le meilleur rapport qualité-prix, il est conseillé d’en demander plusieurs, trois au minimum. De cette façon, vous aurez une idée précise des prix des travaux à réaliser. Vous saurez aussi si votre projet est réalisable ou non.

Si vous n’avez pas envie de trouver et de contacter un à un des artisans ou entreprises dans votre région, vous pouvez passer par un site comme Prix Travaux, qui vous facilite la tâche. Vous choisissez parmi une liste de travaux, (plomberie, fenêtres, extension, menuiseries, climatisation, etc.), puis vous décrivez votre projet. Le site dispose d’un réseau de 25 000 artisans dans toute la France. Votre demande est alors envoyée à plusieurs artisans de votre région qui vous enverront leur devis. Pratique ! Le site indique aussi le prix moyen par travaux, pour que vous ayez une référence afin de mieux comparer et mieux choisir.

2. Bien choisir ses matériaux

On a tendance à voir directement dans le rayon des matériaux haut de gamme. Et c’est bien normal de vouloir le meilleur, mais cela se traduit aussi pour des coûts plus élevés. Pour alléger la facture, n’hésitez pas à considérer les autres options, avec des produits de gamme inférieure. Vous pouvez par exemple opter pour un isolant un peu moins performant pour un prix beaucoup plus intéressant. Souvent, la consommation annuelle de chauffage ne variera que de quelques dizaines d’euros. Cela peut en valoir le coup !

devis travaux

3. Vérifier la quantité exacte de matériaux nécessaires

Après les travaux, on se retrouve souvent avec une large quantité de carrelage ou encore de peinture non utilisée. Au final, vous les aurez donc payés pour rien. Pour éviter de se retrouver dans ce type de situation, il suffit de bien vérifier la bonne quantité de produits nécessaire pour les travaux prévus. Si vous changez de papier peint par exemple, vous pouvez mesurer la surface des murs et faire un calcul rapide pour déterminer le nombre de rouleaux nécessaires. Il en va de même pour le carrelage. Calculez la surface à carreler et multipliez le nombre de carreaux pour la remplir. Si les chiffres ne correspondent pas au devis, vous pouvez demander à l’artisan de le revoir.

4. Savoir négocier

Du prix de la prestation à celui de la main-d’œuvre, en passant par les matériaux, vous avez la possibilité de tout négocier. C’est d’ailleurs une pratique assez courante et vous n’avez donc aucune raison de vous en priver. Bien sûr, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que l’artisan réduise la facture en deux, mais il vous est possible d’obtenir entre 5 à 15% de remise, selon les travaux. La marge de manœuvre étant tout de même assez étroite pour les fournitures, vous aurez à faire preuve de ténacité pour obtenir une ristourne. Vous pourrez par exemple faire jouer les prix trouvés dans différents catalogues si ceux-ci se révèlent moins cher. Vous pouvez aussi prétexter que vous avez obtenu un autre devis moins cher d’un autre artisan. C’est à vous de jouer !

Quant à la main-d’œuvre et au reste de la prestation, ne perdez rien de vue. Vous pouvez par exemple estimer qu’un échafaudage, beaucoup moins cher, peut faire l’affaire au lieu d’un chariot élévateur pour tels ou tels travaux. Le nombre d’ouvriers pour la simple pose d’une fenêtre est peut être aussi excessif. Vous pourriez également voir avec l’artisan le temps estimé sur le chantier qui peut être surévalué, etc. Pour faire valoir votre point de vue, appuyez-vous sur les autres devis reçus.

5. Privilégier les produits prêts à poser

Pour faire des économies sur la main-d’œuvre, opter pour du prêt à poser est une option intéressante. D’ailleurs, vous n’aurez aucun mal à trouver ce type de produits car les fabricants s’attellent à développer leur gamme d’articles faciles à installer pour séduire de nouveaux clients. Ainsi, grâce aux parquets qui se clipent, vous n’aurez plus besoin de payer quelqu’un pour les clouer ou les coller. Certains produits, comme les portes de garage ou encore des éléments d’escalier, sont prémontés en atelier. Les fenêtres prêtes à poser pourront, quant à elles, être fixées en moins de deux heures.

6. Profiter des aides et des subventions

Parmi les aides les plus connues, il y a notamment la TVA à 5,5%. Mais il faut savoir qu’elle ne s’applique qu’aux matières premières, équipements, fournitures et travaux d’amélioration, de transformation, d’aménagement et d’entretien réalisés et facturés par une entreprise. Si vous effectuez les achats vous-même, la TVA sera de 20%. Assurez-vous donc de bénéficier de cette réduction lorsque vous faites appel aux services d’un entrepreneur. Vous pouvez aussi profiter de l’éco-prêt à taux zéro, s’appliquant sur les dépenses concernant les équipements favorisant les économies d’énergie.

Informez-vous également sur les autres types d’aides et de subvention et voyez si vous rentrez dans le cadre d’éligibilité. Vous pouvez par exemple profiter d’une subvention de la part de l’Agence nationale de l’habitat, si vous souhaitez réhabiliter une maison de plus de 15 ans. Pour les rénovations lourdes, le ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer accorde un prêt à taux zéro.

7. Prévoir ses travaux aux périodes propices

On n’y pense pas toujours mais certains mois sont plus favorables que d’autres pour profiter de prix au rabais. Pour changer le chauffage par exemple, la fin de l’hiver est l’idéal. Par ailleurs, privilégiez les mois où l’artisan a le moins de travail pour obtenir des tarifs intéressants et pour pouvoir négocier plus facilement. Dans tous les cas, vous aurez à bien programmer vos travaux et faire preuve de patience.

8. Aller à l’essentiel

Si les devis reçus dépassent largement le budget prévu, vous avez aussi la possibilité de n’effectuer que les travaux essentiels et indispensables. Au lieu de changer toutes vos portes par exemple, vous pouvez choisir de ne remplacer celles qui sont les plus abîmées. Vous attendrez alors un peu plus tard pour changer le reste.

Une fois le chantier achevé, vérifiez la prestation avec minutie. Si certains travaux n’ont pas été faits ou avec moins de matériaux que prévu, rediscutez avec votre entrepreneur pour négocier une réduction, voire ne pas en payer les frais.

Evaluer cette publication !
Article Categories:
Non classé

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *