background img

    Adapter les sanitaires de sa maison à son handicap

    4 années ago written by
    banner

    Faire des travaux pour circuler en fauteuil roulant

    Aménager ou adapter son logement pour une personne à mobilité réduite n’est pas simple. Mais qu’en est-il des sanitaires ? Quelles sont les bonnes pratiques et comment procéder ?

    Aménager sa salle de bain pour une personne à mobilité réduite

    Les accidents de la vie nous obligent parfois à revoir la configuration de notre intérieur. Transformer son foyer pour une personne ne pouvant circuler qu’en fauteuil impose de revoir plusieurs points : l’espace doit être suffisant pour permettre de manœuvrer avec le fauteuil (pour faire un demi-tour par exemple), l’encadrement des portes, la hauteur des plans de travail ou d’un évier doivent être pris en compte et les sanitaires doivent être revus.
    Pour ce lieu essentiel de la vie du foyer, il faut souvent prévoir d’agrandir la pièce, comme abattre un cloison entre la salle d’eau et les sanitaires quand ces deux pièces sont séparées. Circuler en fauteuil nécessite plus d’espace pour ne pas se retrouver coincé. Les rangements muraux sont à privilégier mais doivent rester accessibles (en hauteur) pour conserver une autonomie maximum. L’installation d’une barre d’appui pour ainsi surélever le sanitaire pour faciliter le transfert depuis le fauteuil peuvent s’avérer indispensables. Le lavabo combiné du meuble est encombrant, il est préférable d’opter pour un lavabo encastré dans le mur ou bien une vasque disposée sur un plateau horizontal, à la bonne hauteur, ce qui permettra au fauteuil de passer dessous pour faciliter l’utilisation. L’ensemble de ses travaux peut vite faire monter l’addition, un crédit d’impôt existe pour vous permettre de mieux digérer la facture.

    L’accès handicapé dans les commerces et établissement recevant du public (ERP), qu’en est-il des sanitaires ?

    En France, on considère en moyenne qu’un commerce (magasin, restaurant) qui ne peut pas accueillir au minimum une centaine de personnes n’a pas d’obligation à faciliter l’accès pour les personnes en situation de handicap, qu’il s’agisse de personnes à mobilité réduite, avec une déficience motrice, auditive ou visuelle.
    Aménager une rampe d’accès, dégager les abords des portes en évitant les plantes ou objets de décorations trop encombrants et proposer des sanitaires adaptés n’est donc pas encore obligatoire pour tout le monde. La réglementation prévoit cependant qu’au 1er janvier 2015, tous les établissement recevant du public (y compris en catégorie 5, soit ceux qui peuvent accueillir une centaine de personnes ou plus) devront être accessibles mais également proposer des sanitaires adaptés, s’ils proposaient déjà des sanitaires classiques.

    Article Categories:
    Ma Maison
    banner

    Leave a Comment